Qui en souffre

Qui en souffre

Tout le monde peut en souffrir

 

L’anxiété, la dépression et le stress sont choses courantes qui peuvent frapper chacun d’entre nous, à un moment ou à un autre de notre vie. Mais on constate que certaines personnes en sont plus fréquemment affectées.

 

Les personnes qui ont un trouble de la personnalité

Les troubles de la personnalité ne sont pas des maladies, débutent en général au début de l’âge adulte, et peuvent peser sur la manière dont la personne se considère elle-même, sur l’intensité et la variabilité de ses émotions, et sur ses relations avec les autres.

 

Les personnes confrontées à un contexte difficile

Ce contexte peut appartenir au passé : enfance malheureuse, événement(s) traumatique(s) ancien(s) ou récent(s)…

Ou être présent : maladie ou handicap personnel ou d’un proche, problèmes financiers, chômage, stress professionnels répétés pouvant conduire à un « burn out », situation de harcèlement familial ou professionnel…

 

Les personnes qui se sentent différentes et incomprises

C’est le cas, très souvent, des personnes confrontées à un environnement difficile (cf. ci-dessus) ; elles ressentent alors les effets cumulés du problème lui-même, et de l’incompréhension dont elles sont l’objet.
D’autres personnes, qui ont « tout pour être heureuses » comme elles le disent parfois elles-mêmes, se sentent différentes

  • au plan émotionnel : c’est notamment le cas des personnes hypersensibles ;
  • au plan cognitif (le fonctionnement de la pensée) : c’est le cas des personnes qui ont un raisonnement global, en arborescence, à propos duquel certains chercheurs ont évoqué une « préférence hémisphérique droite« , ou encore un « style d’apprentissage visuo-spatial » ;
  • en termes de personnalité ou de motivation : c’est le cas des personnes très introverties, dans nos cultures occidentales qui valorisent l’extraversion, ou encore des passionnés de travail, d’art ou d’autres domaines ;
  • sur toutes ces dimensions à la fois : c’est le cas de certaines personnes à haut potentiel, encore appelées surdouées.