Mieux les connaître

Mieux les connaître

Avant de soigner, il est fondamental de mieux connaître les troubles anxieux et dépressifs.

C’est la première étape pour comprendre de quoi l’on souffre, même si cela ne remplace pas le diagnostic d’un professionnel qualifié.

 

 

Les troubles anxieux sont les maladies de l’anxiété. Contrairement au stress ou à une anxiété passagère, les troubles anxieux sont d’authentiques maladies qui provoquent de grandes souffrances pour la personne concernée, des difficultés pour son entourage, parfois aussi un handicap social (arrêts de travail, difficultés à communiquer, repli sur soi…)
Les troubles dépressifs sont les maladies de la tristesse, de l’absence de plaisir et d’intérêt pour les choses de la vie. Qu’il s’agisse d’un épisode isolé, de troubles récurrents ou d’un fond dépressif chronique, la dépression ne doit jamais être sous-estimée. Comme pour les troubles anxieux, la très grande souffrance de la personne, les difficultés de son entourage et parfois le handicap social font partie intégrante de ces maladies.
Malgré leur apparente banalité, fatigue et stress peuvent être des symptômes, parfois même des seules manifestations visibles, de troubles anxieux et/ou dépressifs. Fatigue ou stress peuvent aussi révéler des maladies physiques, d’où l’importance de consulter son médecin traitant avant tout. Mais même lorsqu’ils n’ont pas de caractère de gravité, la fatigue ou le stress ne doivent pas être négligés : ils montrent qu’il est temps de lever le pied, de prendre des vacances, de prendre soin de soi ou tout simplement de se relaxer…
Bien souvent, troubles anxieux et dépressifs coexistent : une même personne peut souffrir à la fois de dépression et d’un ou de plusieurs troubles anxieux.